Radiateur électrique : quelles sont les options à envisager ?

Le radiateur électrique constitue une option très intéressante. Que vous l'envisagiez pour un local en construction comme en rénovation, il ne peut s'avérer que rentable sur le long terme. 

En effet, lorsqu'il s'agit de chauffer votre maison de façon efficace, le radiateur électrique ne permet aucune perte de chaleur et vous garantit une excellente isolation avec, en prime, une ventilation correcte. Cet article constitue un guide complet d'achat de radiateurs électriques. Il vous présente les différents modèles présents sur le marché, leur prix et avantages, etc. Bonne lecture.

Petit aperçu sur le radiateur électrique, avantages et inconvénients 

Il serait bon pour débuter de vous donner quelques généralités sur le radiateur électrique, en vous énumérant notamment les points forts et points faibles qui lui sont associés. Les avantages sont par ailleurs les suivants. electrique

  • Son installation n'est pas du tout compliquée ;
  • il ne nécessite pas d'entretien particulier ;
  • l'investissement lors de l'installation n'est pas forcément conséquent ;
  • les radiateurs électriques ont une bonne longévité ;
  • la fiabilité est au rendez-vous ;
  • très bon confort thermique.

Le raccordement du radiateur électrique à votre réseau électrique se fait en quelques tours de mains seulement. Ce n'est pas forcément le cas d'autres modèles, tels que les radiateurs à eau où il faut prévoir plusieurs tuyaux pour les circuits. 

De plus, à part les petits entretiens pour le dépoussiérage du radiateur électrique, il n'est pas du tout nécessaire de les purger ou de faire appel à un expert pour s'en occuper, ce qui vous permettra d'économiser quelques sous. 

S'ajoutent à cela leur longévité (à condition d'une utilisation normale/modérée) et une bonne fiabilité (si nous ne comptons pas les éventuelles coupures d'électricité). Malheureusement, ces points-là s'accompagnent de quelques autres qui peuvent décourager les clients. Le coût de l'électricité peut vite devenir important si jamais vous optez pour ce dispositif-là. 

Une consommation excessive (notamment pour des radiateurs électriques de type convecteurs) peut entraîner une facture d'électricité élevée. C'est une énergie qui n'est pas renouvelable puisque 70% de l'énergie électrique en France est d'origine nucléaire (soit non-verte). Enfin, si les convecteurs thermiques ne proposent pas de confort permanent, ils sont en plus de cela, incompatibles avec les aides financières liées aux travaux d'installation. 

Découvrez les types de radiateurs électriques disponibles sur le marché

Passons à présent, aux radiateurs électriques les plus vendus et les plus prisés par les consommateurs. Le premier (dont nous vous parlions plus haut) est le radiateur à convection. Celui-ci repose sur un système faisant entrer l'air ambiant en dessous de l'appareil avant de le réchauffer via une résistance électrique. 

Ce mouvement de convection se fait via rayonnement électromagnétique par infrarouges. Ce sont des radiateurs légers, pas très chers et qui permettent de réchauffer l'air de façon rapide. Système idéal pour votre salle de bain par exemple (si jamais vous optez pour un radiateur soufflant), ils assèchent l'air et soulèvent la poussière. 

De plus, le chauffage ne se fait pas de façon homogène. Si vous êtes allergique aux acariens, ce n'est clairement pas le modèle à privilégier. En second lieu, nous retrouvons les radiateurs à rayonnement (que nous appelons également panneaux rayonnants, voire radiateurs radiants). 

Cette fois-ci, il est question de résistance qui transmet de la chaleur via une façade protectrice (qui peut être en verre ou en métal). La surface chauffée émet des rayonnements provoquant une sensation de chaleur très agréable, et ce modèle peut être obtenu à un prix intéressant avec en prime une consommation raisonnable.

Toutefois, il existe certains inconvénients à ces radiateurs puisqu'ils assèchent l'air et produisent une chaleur très éphémère qui ne dure pas bien longtemps. Le chauffage peut se couper en raison du thermostat et est encore une fois déconseillé aux personnes allergiques à la poussière.

Les radiateurs à inertie quant à eux, cumulent la chaleur pour la restituer peu à peu. Ils ne coûtent pas forcément beaucoup d'argent, sont silencieux et garantissent un bon confort thermique. Ils sont toutefois assez lourds et peuvent causer des fuites. electrique

Différents types de radiateurs à inertie 

Il existe quatre types principaux de radiateurs à inertie. Nous distinguons le radiateur à inertie fluide, le radiateur à inertie sèche, à chaleur douce et enfin, l'accumulateur électrique.

Le premier radiateur contient du fluide à base de pétrole ou de glycol avec résistance électrique plongée dedans. Le second dispose d'une résistance en matériau massif avec aluminium et céramique. 

Le radiateur à chaleur douce quant à lui, permet une chaleur qui ne dépasse pas 70°C. Cela suffit à vous procurer un confort similaire à celui du chauffage central et peut réagir rapidement à tout changement soudain de température. Pour terminer, l'accumulateur électrique permet de stocker la chaleur pendant la nuit via un matériel à forte inertie thermique.

En plus des radiateurs à inertie, nous distinguons d'autres types un peu moins populaires sur le marché, mais qui peuvent toutefois s'avérer intéressants. À leur tête, nous retrouvons le radiateur à double corps de chauffe qui cumule à la fois les avantages du radiateur radiant et du radiateur à inertie. Toutefois, ses prix sont particulièrement élevés. 

Les radiateurs à infrarouge permettent de chauffer l'air grâce à des rayons infrarouges et garantissent une montée en température rapide, même si la chaleur redescend dès l'extinction. Ils sont très peu esthétiques et produisent une chaleur beaucoup trop intense lorsque l'on s'en approche.

Pour sécher le linge et chauffer l'air en salle de bain, mieux vaut opter pour le sèche-serviette électrique qui dispose plus ou moins des mêmes avantages classiques, permettant de sécher vos serviettes et d'avoir un linge chaud qui sent bon. Encore une fois, la chaleur retombe rapidement en raison de l'absence d'inertie.

Comment choisir son radiateur électrique ? 

Nous passons à présent aux différents critères à prendre en considération avant l'achat de votre radiateur électrique. La puissance est un point très important qu'il ne faut nullement négliger. Toutefois, la puissance dépend du volume de la pièce que vous désirez chauffer. 

Sortez vos mètres et vos crayons, il est temps de mesurer aussi bien la surface que la hauteur du plafond. La puissance dépend également de la température extérieure, puisqu'il s'agit d'évaluer la région où vous habitez ainsi que la qualité de l'isolation et des surfaces vitrées.

Mais au-delà de la puissance, il est également crucial de veiller à votre confort en favorisant un radiateur à inertie capable de conserver la chaleur pendant une certaine durée, même une fois éteint. Ils sont parfaits pour les chambres et pour le séjour.

Si vous privilégiez la montée en température rapide, sachez qu'un sèche-serviette pourrait vous intéresser, mais le budget doit aussi être pris en considération. Les produits les moins chers sont ceux des convecteurs, des panneaux rayonnants et des radiateurs à inertie. Les radiateurs à double corps de chauffe sont les plus onéreux. Cela dit, les prix des différents radiateurs électriques peuvent dépendre de plusieurs points, tels que les dimensions, le design, la puissance ou encore le pays de fabrication.

Option de pilotage des radiateurs électriques

Il existe plusieurs options de pilotage des radiateurs électriques. Parmi ces options-là, il y a le thermostat. Celui-ci déclenche une alerte pour maintenir un niveau de chaleur prédéfini (principe de régulation). Il existe aussi bien des thermostats mécaniques qu'électroniques ou numériques dont les fonctionnalités peuvent varier.electrique

Autre option de contrôle et pilotage : le fil pilote qui est une option de programmation pour le radiateur et qui permet de relier les différents appareils à un programmateur pour donner un ordre (monter ou faire descendre la température). 

Le courant porteur est également une option à envisager puisqu'elle demeure à la fois simple et efficace. Il en va de même pour la cassette de programmation qui prend en charge la gestion aussi bien journalière qu'hebdomadaire du chauffage au fil du temps.

Quelles sont les options confort des radiateurs électriques ? 

Les systèmes de confort pour les radiateurs électriques sont eux aussi très nombreux. Le premier concerne le système antisalissure qui évite le noircissement des murs. Le système de détection de fenêtre ouverte est une solution qui est à la fois écologique et économique puisqu'elle coupe le chauffage dès lors qu'une fenêtre est ouverte.

L'indicateur de consommation électrique vous permet d'ajuster votre consommation pour maîtriser votre facture d'électricité, ce qui est très intéressant si vous souhaitez faire des économies. 

Les options ne manquent pas puisqu'il est possible d'opter pour plusieurs autres, comme le pilote domotique pour le chauffage à distance (contrôler votre chauffage électrique via smartphone ou tablette), le détecteur de présence dans le cas où les pièces sont chauffées uniquement si elles sont occupées, la sécurité anti-basculement pour éviter la chute des radiateurs à bain d'huile, etc.

La dernière option que nous vous recommandons d'utiliser est la position hors gel et anti-surchauffe. Il s'agit d'un mode qui peut s'avérer très utile, notamment au niveau des résidences secondaires (dans le cas des absences prolongées).  

C'est une fonction qui permet de continuer à chauffer le domicile, mais avec le minimum seulement. Le mode anti-surchauffe, vous l'aurez compris, évite les températures extrêmes et contribue à vous faire faire des économies, vous évitant une facture d'électricité trop élevée.